Une semaine, deux coups de téléphone

Publié le par Nadia Roy

La semaine dernière deux appels on marqué la trame de mon imaginaire.

Alors que finalement mon quotidien se rapprocherait de ça (ce qui n'est pas pour me déplaire tantôt équilibriste, ou spectateur, accolé au murs solides? ou concrets? (il ne faut peut-être pas confondre) d'une réalité en devenir ... ):
Deux coups de fils m'ont signifiés que mon échelle était un peu courte...
j'ai relevé la tête, pensé aux "merveilleux" nuages (qui eux n'ont peut-être pas du tout pensé à moi) et foncé sur mes fonds de placard qui contiennent de vieux manuscrits (à l'ort(h)ograp(h)e) incertaine, eux aussi en devenir puisque non achevés, non finis et pas très sûr de tenir en équilibre.

Commenter cet article